Tel. +39.0742.391631|info@olioflaminio.it

HUILE D’OLIVE &SPECIALITÉS TREVI • OMBRIE

Condiment aromatisé à base d’huile d’olive vierge extra et de truffe noire

///Condiment aromatisé à base d’huile d’olive vierge extra et de truffe noire
Condiment aromatisé à base d’huile d’olive vierge extra et de truffe noire2017-11-23T17:32:28+00:00

Natural Essence – L’huile d’olive vierge extra Flaminio aromatisée à la truffe noire

Juste de l’huile d’olive vierge extra Flaminio Délicate, et des extraits et arômes naturels.

Sans ajout d’aucun ingrédient chimique (en particulier sans Bis méthylthio méthane) et sans utilisation de substances composées ou dérivées d’OGM.

Une huile aromatisée de qualité ne peut avoir pour base une huile d’olive de mauvaise qualité !  Nous avons choisi notre sélection d’huile d’olive vierge extra Flaminio Délicate, la plus délicate, pour ne pas trop couvrir le goût de la truffe noire.

ASSOCIATIONS: en honneur d’un des produits les plus célèbres et prestigieux de notre région, l’Ombrie, il est conseillé sur les pâtes, le riz, la viande, les œufs et aussi pour une bruschetta “typiquement ombrienne”!

Nous vous conseillons de ne pas trop le chauffer pour conserver son arôme.

INGRÉDIENTS: huile d’olive vierge extra Flaminio Délicate, arôme naturel (1%)

INFORMATIONS SUR L’ETIQUETAGE DES HUILES AROMATISÉES

Parmi les indications obligatoires à mentionner sur l’étiquette se trouve la liste des ingrédients, en ordre décroissant de poids, avec indication de la quantité en pourcentage et, le cas échéant, en spécifiant la composition des « ingrédients composés », c’est-à-dire qui comportent plusieurs ingrédients.

Si pour l’huile d’olive vierge extra il n’y a qu’un seul ingrédient, dans le cas des huiles aromatisées, l’ajout d’un arôme est indispensable.

La loi indique spécifiquement quelles sont les mentions à reporter sur l’étiquette.

Il est important de signaler qu’en l’état actuel des études à ce sujet, la truffe n’est pas liposoluble, elle ne fond pas dans les graisses. L’huile, qui est une graisse, n’absorbe donc pas le parfum de la truffe par simple contact (comme c’est en revanche le cas avec le citron ou le basilic…qui sont donc liposolubles). Il en est de même pour le beurre, les fromages…

 

Sur l’étiquette d’une huile aromatisée au citron, qui est liposoluble, on peut trouver les écrits suivants.

  1. Arôme naturel de citron” quand 95% des arômes sont extraits du fruit.
  2. Arôme naturel de citron et autres arômes naturels” : quand l’arôme naturel extrait du citron est inférieur à 95% et est mélangé à d’autres, mais le goût est celui du citron.
  3. Arôme naturel” est la mention utilisée quand le goût de citron est obtenu à partir d’un mélange de composants naturels qui ne comprend pas de citron, ou quand un mélange d’arômes naturels n’a pas une connotation organoleptique particulière et par conséquent l’arôme naturel ne peut pas se classer dans les deux définitions précédentes 1) et 2).
  4. Arômes” est la mention que l’on trouve le plus souvent sur les produits alimentaires, car elle comprend tous les arômes identiques naturels (équivalents aux arômes naturels mais fabriqués en laboratoire) et aussi les arômes artificiels (fabriqués en laboratoire avec utilisation de molécules non présentes dans la nature).

N’’existant pas un « arôme naturel de truffe », extrait directement de la truffe pour aromatiser les corps gras, il ne peut donc pas figurer comme tel dans la liste des ingrédients.

Il peut apparaître uniquement comme “arôme naturel”, soit un mélange d’extraits naturels, qui ne comprennent donc pas la truffe, mais qui recréent les caractéristiques sensorielles de la truffe, ou simplement « arôme », une essence de synthèse artificielle, obtenue par un processus issu du travail du pétrole, appelé “bisméthylthiométhane ».

Si des images ou représentations graphiques représentant la truffe figurent sur l’étiquette, il faut ajouter ce que l’on appelle le « témoin », soit des brisures de truffe.